dimanche 17 novembre 2013

Pré-adolescence

Étienne aime beaucoup les romans de Géronimo Stilton, une érudite souris qui travaille comme rédacteur en chef à l'Écho des Rongeurs et qui vit des aventures abracadabrantes. Comme les enfants sont en pédago ce vendredi, je leur ai proposé une visite au Salon du livre, qu'ils ont acceptée avec enthousiasme.

En lisant le guide du Salon du livre, je vois justement que Géronimo Stilton signera des autographes vendredi matin. Je suis convaincue que mon petit mec sera excité par l'idée:

— Éti! Devine qui signe des autographes vendredi!
Il me regarde, emballé.
— Qui?
— Géronimo Stilton.
C'est moi, ou son regard semble soudainement plutôt incrédule?
— Géronimo Stilton?
Je rajoute un peu d'enthousiasme dans ma réponse.
— Oui! C'est cool, hein!
— Euh... maman? Géronimo Stilton existe pas pour vrai, tu sais. Ça va être un dude nowhere déguisé en grosse souris qui va signer mon livre... C'est, comme, genre, pas rapport.

Je regarde Mathilde, un peu étonnée. Elle répond:
— Ben... y'a pas mal raison, maman.

"Un dude nowhere?" ...  "comme, genre, pas rapport?" ... il est où mon petit garçon déçu de n'avoir pu rencontrer Géronimo Stilton il y a quelques années? Où est la magie des mascottes et marionnettes? Quoi que, à regarder des photos de Géronimo signer des autographes, je ne peux dire qu'il a tort. L'autographe d'une grosse mascotte poilue ne m'exciterait pas vraiment non plus. Mon petit mec est plus près de la pré-adolescence que je ne le croyais. Et ça n'est peut-être pas si mal.




2 commentaires:

Maman pieuvre a dit...

Sauf que les messages qu'il écrit lors de ses dédicaces sont tellement jolis, positifs et pleins d'espoir. Ma fille a encore le sien.

Nathalie a dit...

Il n'a pas eu envie de voir Geronimo, finalement, mais a eu beaucoup de plaisir à rencontrer Richard Petit, qui est l'auteur des Passepeurs. Probablement une meilleure rencontre pour ses intérêts actuels...